Assez de la précarité !

Les personnels en ont assez des PIAL et des mesures de démantèlement de l’école.
Avec l’inflation galopante, le SMIC va être augmenté à hauteur de 9 points d’indice au 1
er mai 2022. Soit presque l’équivalent du 3ème échelon de la grille des AESH, atteignable au bout de 9 ans de carrière ! C’est une énième illustration de la paupérisation qui touche les agents publics de l’Education nationale, en particulier les plus précaires.

Les personnels en ont assez de la misère et des bas salaires. Ils veulent une augmentation de salaire tout de suite. Les AESH veulent que leur temps de travail de 24h soit reconnu comme un temps plein.

Pas de trêve pour les revendications !

Retrouvez le communiqué de la FNEC FP FO ci-dessous :

22-04-20-Communique-FNEC-AESH1

Téléchargez le communiqué ci-dessus