Dès le lendemain du comité technique ministériel du 15 décembre, le SNUDI-FO affirmait qu’en décidant de ne créer aucun poste dans le 1er degré pour la rentrée prochaine, qu’en se contentant des emplois supplémentaires générés sur le dos des stagiaires (qui passeront d’un mi-temps à un temps plein devant la classe), le ministre Blanquer préparait une rentrée 2022 catastrophique.

Les faits confirment aujourd’hui cette analyse. Dans les CTSD et les CDEN, c’est une véritable hécatombe qui se déroule : des milliers de classes fermeront à la rentrée prochaine du fait des dotations ministérielles largement insuffisantes !

Retrouvez le communiqué du SNUDI FO ci-dessous :

220216-Communique-SNUDI-FO-carte-scolaire

220216 Communiqué SNUDI-FO carte scolaire