Monsieur le ministre,

Depuis des mois, les personnels exercent dans des conditions extrêmement dégradées. Ils subissent les ordres et contrordres permanents engendrés par les protocoles successifs. La mise en place du protocole du 29 novembre qui prévoit que les élèves doivent se faire tester immédiatement dès lannonce du contact avec un cas positif accentue encore le chaos dans les écoles.


Le SNUDIFO, avec sa fédération la FNEC FPFO, a toujours indiqué que, si les tests pouvaient être un moyen déviter les fermetures massives des classes et des écoles, ces campagnes de « testing » devaient relever des autorités sanitaires compétentes, agences régionales de santé en particulier. Or, ce que vous proposez actuellement à travers le nouveau protocole et la FAQ, cest que ce soient les personnels de lEducation nationale, directeurs et enseignants en première ligne, qui effectuent ces tâches de contrôle qui ne relèvent pas de leur statut.

 

Retrouvez le courrier du SNUDI FO ci-dessous :

211208-Courrier-SNUDI-Chaos-dans-les-ecoles

211208 Courrier SNUDI Chaos dans les écoles