Depuis la rentrée, les affectations des contractuels sont encore plus chaotiques que les années précédentes.

Avec la loi Dussopt/Darmanin de « transformation de la fonction publique » les rectorats tentent de s’affranchir du contrôle des affectations par les organisations syndicales rendant votre affectation encore plus opaque.
Jamais vous n’avez été autant soumis à l’arbitraire dans l’exercice de vos fonctions. Beaucoup de collègues n’ont pas été renouvelés alors que le contexte de la crise sanitaire nécessite au contraire plus de personnels pour diminuer les effectifs par classe et accueillir les élèves dans des conditions de sécurité satisfaisantes.

Vos conditions de travail se dégradent d’année en année : visite surprise de CPC, non versement de la paie en septembre, épée de Damoclès sur le non renouvellement fin juin, non­-paiement des heures supplémentaires, personnels déplaçables et corvéables à merci… C’est de la maltraitance !

Et que dire des retards d’envoi de vos documents administratifs, vos attestations employeurs envoyées jusqu’à 6 mois après votre première demande ?

Retrouvez le 4 pages du SNUDI FO ci-dessous :

211108 Journal contractuels