Une délégation du SNUDI-FO a été reçue lundi 11 octobre au ministère sur la question du recrutement sur liste
complémentaire. Elle a fait état de la situation catastrophique qui prévaut déjà dans les départements quelques
semaines après la rentrée.

Une situation intenable dans les départements

[…]

Les représentants du ministre ont osé indiquer que « ce n’était pas faire un cadeau aux candidats inscrits sur les listes complémentaires que de les affecter à plein temps »… Cela ne semble pas poser de problèmes par contre quand on les sollicite pour être à temps plein devant une classe en tant que contractuels !

Les représentants du ministre ont finalement dû reconnaître que le refus de celui-ci de recruter l’ensemble des candidats inscrits sur les listes complémentaires n’avait pas une base règlementaire… mais économique. Il s’agit de « respecter les objectifs de consommation d’emploi » et « l’enveloppe budgétaire ».

Le fameux « quoi qu’il en coûte » ne s’applique visiblement pas aux écoles, qui sont pourtant dans une situation très difficile en ce début d’année scolaire. Pour le SNUDI-FO c’est inacceptable ! La liste complémentaire 2021 est valable jusqu’à la date du concours 2022 … Le ministre doit recruter !
Le SNUDI-FO appelle ses syndicats départementaux à amplifier la mobilisation et les initiatives, y compris sous forme intersyndicale, pour obtenir satisfaction.

211013 Communiqué SNUDI-FO audience liste complémentaire