Le ministre de l’Education Nationale a adressé une note aux recteurs d’académie afin d’organiser un « moment de recueillement » et un « temps d’échange » dans les établissements scolaires le vendredi 15 octobre 2021.

Le 16 octobre 2020, lassassinat de notre collègue Samuel Paty a suscité un émoi très vif et légitime.

Dès le 19 octobre, et comme le prévoit la réglementation, la FNEC FPFO des Yvelines département dans lequel exerçait notre collègue a demandé la saisie du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail (CHSCT). Ce comité, dans lequel siègent notamment les organisations syndicales dites représentatives, et dont la loi de transformation de la Fonction publique programme la disparition à partir de 2022, est en effet la seule instance permettant d’établir « l’arbre des causes » et de préconiser des mesures de prévention.

Ouverture d’une enquête administrative : un combat syndical de plusieurs mois

[…]

C’est pourquoi, avec tous les personnels dans les écoles, les établissements scolaires et les services, la FNEC FPFO continuera d’agir sur le terrain qui est le sien celui de l’indépendance syndicale visàvis de tout gouvernement, du patronat, des Eglises pour la satisfaction de toutes les revendications.

Lire le communiqué de la FNEC FP FO ci-dessous :

21 10 09 - Communiqué FNEC FP-FO Assassinat de Samuel Paty un an après