Les PIAL ont des conséquences terribles pour les AESH, mais également pour les enseignants et les élèves.

Le responsable de la catastrophe… c’est le ministre !

Allons manifester sous ses fenêtres mardi 19 octobre !

Depuis la rentrée scolaire, avec la généralisation des PIAL, les conditions de travail des AESH, mais aussi des enseignants, continuent de se dégrader : mutations arbitraires, non remplacement des AESH démissionnaires, retraités ou en arrêt maladie, délais insupportables de traitement des dossiers MDA, diminution du nombre dheures daccompagnement des élèves notifiés, refus de ladministration de créer les postes dAESH nécessaires pour améliorer les conditions daccueil des élèves, dislocation des établissements médicosociaux intégrés en équipes mobiles dans les PIAL

Le salaire des AESH est scandaleux. Ils vivent sous le seuil de pauvreté. Ils doivent avoir un vrai statut avec un vrai salaire !

Lire le communiqué du SNUDI FO :

 

 

 

211008 Communiqué SNUDI-FO AESH manifestation à Paris