Cette rentrée scolaire est marquée par le refus persistant du ministre de créer les postes nécessaires pour alléger les effectifs par classe et améliorer le remplacement des enseignants absents. Pire, de nouvelles fermetures de classes sont prévues lors des CTSD de rentrée. Les conditions de travail des personnels vont de nouveau se dégrader !

Le ministre refuse de recruter en urgence en tant que fonctionnaires stagiaires la totalité des candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires, qui se sont mobilisés durant l’été comme à Rouen par exemple. Dans le meilleur des cas, le ministre ne leur propose que d’être … contractuels ! Quel mépris !

(…)

Le SNUDIFO, dès cette rentrée, sera au côté des personnels pour préparer la mobilisation pour gagner sur toutes nos revendications :
Abrogation de la loi « de gestion de la crise sanitaire » instaurant le pass sanitaire ! Aucune sanction, aucune pression visàvis des personnels !

Création immédiate des postes nécessaires et recrutement de tous les candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires !

Augmentation de 20% de la valeur du point dindice et augmentation indiciaire immédiate de 183€ nets mensuels pour tous !

Abandon de la loi Rilhac et du projet de création dun emploi fonctionnel de directeur et satisfaction de toutes les revendications sur la direction, en termes de décharges, dindemnités, daide administrative et dallègement des tâches !

Abandon du dispositif des constellations, mises en place dans la logique de laccompagnement PPCR, et retour au libre choix pour les personnels de choisir leurs formations !

Un vrai statut et un vrai salaire pour les AESH ! Abandon des PIAL !

Le SNUDIFO invite tous les collègues à se réunir dès maintenant pour discuter de leurs revendications et des
moyens de les faire aboutir. La FNEC FPFO a déposé un préavis de grève couvrant la période de la rentrée
scolaire.

Lire le communiqué du SNUDI FO :

210831 Communiqué SNUDI-FO Rentrée scolaire