Le ministre de l’Éducation nationale a réuni les organisations syndicales hier mercredi 26 mai, au sujet du « Grenelle » de l’Éducation.

Parmi ses annonces, le ministre a « affiché » 700 millions, mais :
- 100 millions ont déjà été annoncé en 2021 (passage de 400 à 500 millions) ;
- 200 millions sont consacrés à la protection sociale complémentaire, mais toutes les conséquences de ce potentiel financement par l’employeur des mutuelles ne sont pas encore connues et certaines pourraient être préjudiciables aux agents ;
- la seule avancée réelle, 400 millions, est à nouveau bien maigre pour un million de personnels surtout si l’on considère que les personnels administratifs, médico-sociaux, les AESH, AED…n’ont rien eu en 2021.

Plus inquiétant, c’est un basculement qui se prépare pour la carrière des agents qui serait « managés » par un « accompagnement individuel et collectif », sous la houlette de RH de proximité, véritable DRH d’une École territorialisée. Il s’inscrit dans la continuité du décret PPCR qui instaure l’accompagnement individuel.

Retrouvez le compte-rendu exhaustif des annonces de M. Blanquer concernant le Grenelle et l’analyse de la FNEC FP FO ci-dessous :

 


CR Annonces Grenelle