La situation est chaotique dans les écoles, les établissements et les services. Les remplaçants
manquent partout, les enseignants sont contraints d’accueillir toujours plus d’élèves dans leur
classe.

Le ministre Blanquer vient de faire des annonces le 26 mars. Selon ses propres chiffres, tous les
départements ne sont pas confrontés au virus dans les mêmes proportions. Par contre, tous sont
confrontés au même refus du ministre de répondre aux revendications, en matière de postes et
de mesures de protection. C’est ce refus qui génère une situation catastrophique dans les zones
les plus touchées.

Le ministre a-t-il décidé de mettre fin à ce chaos ?
De protéger enfin les élèves et les personnels ?

 


210328 - Communiqué FNEC FP-FO - suites aux annonces du ministre