Lors de la grève nationale du 26 janvier, les AESH étaient nombreux dans les manifestations pour porter leurs revendications. Sur tout le territoire, les réunions se tiennent et les personnels expriment leur colère. Ainsi, le 11 février, 200 AESH se sont mobilisés à Toulouse avec leurs organisations syndicales. Le 9 février, 300 AESH étaient en grève et manifestaient devant l’inspection académique de Bobigny avec la FNEC FP-FO 93. L’inspection académique n’a pas été en mesure de répondre aux revendications. Les AESH en appellent à la responsabilité du ministre. Ils ont raison.


210216 - Communiqué FNEC FP-FO AESH