Face au Grenelle de Blanquer, opposons les revendications !
Depuis la rentrée, le ministre J-M. Blanquer déroule dans le cadre du « Grenelle » son « agenda social ». La « revalorisation » pour les enseignants rime avec provocation et tourne le dos à l’urgence d’un rattrapage des pertes liées au gel du point d’indice. De plus, toutes les mesures qui sont évoquées (télétravail déréglementé, accompagnement PPCR, formation continue type « constellation », RH de proximité, loi Rilhac, fusion des corps d’inspection, réforme des concours…) s’articulent et avancent vers un objectif commun de remise en cause de nos statuts et du fonctionnement même de l’École publique.


4 pages Grenelle