Ce samedi 28 novembre, nous avons manifesté en masse, pour les libertés démocratiques, pour nos droits fondamentaux, pour le retrait de la loi « sécurité globale ».
A Nantes hier, puis aujourd’hui à Angers, Lyon, Bordeaux, la Rochelle, Perpignan, Avignon, Lille, Bourg en Bresse, Clermont, Rennes : partout en France, les cortèges qui ont rassemblé des centaines de milliers de manifestants étaient denses et déterminés : la loi « sécurité globale » ne passera pas ! À Paris où le préfet Lallement avait tenté vainement d’interdire la manifestation, plus de 200 000 personnes ont défilé entre République et Bastille.


20 11 28 Communiqué FNEC FP-FO - Retrait total de la loi de Sécurité globale