Nos organisations se félicitent du succès de la grève du 10 novembre, particulièrement dans ce contexte de l’état d’urgence sanitaire et quelques jours à peine après la reprise. L’annonce de la grève avait certes déjà contraint le ministre à des annonces sur les lycées, mais nous sommes encore loin de ce qu’il faudrait pour assurer la sécurité sanitaire des personnels, des élèves et de leurs familles et aucune mesure n’a été présentée pour les écoles et les collèges. L’organisation des demi-groupes, lycée par lycée, et sans moyen supplémentaire, ne doit pas conduire à aggraver les inégalités entre établissements. Les allégements d’effectifs demandés par les équipes éducatives doivent être mis en place sans remettre en cause les obligations statutaires et réglementaires des personnels.


Suites au 10 novembre - communiqué unitaire