Le ministre Blanquer annonce le réaménagement du protocole sanitaire et du baccalauréat. Il tend un piège aux personnels. Sous prétexte d’un protocole « renforcé », il indique : « chaque établissement aura son organisation propre », remettant en cause une fois de plus le caractère national de l’Ecole.
En refusant de répondre aux revendications, le ministre cherche une fois de plus, à faire porter la responsabilité du chaos sur les seuls personnels.


20 11 06 - Après les annonces du ministre, plus que jamais tous en grève le 10