Suite à l’assassinat odieux de notre collègue Samuel Paty, tous les personnels sont sous le choc. Mais l’émotion laisse rapidement place à la colère.
Car quelles mesures propose le ministre ? Une usine à gaz pour la rentrée. Deux heures banalisées seraient consacrées à l’échange des personnels entre eux. Puis, l’accueil des classes en co-animation avec le professeur principal et « un autre membre de la communauté éducative, au sens très large ». Des contenus, notamment des vidéos seraient mises à disposition (lesquelles ?). Enfin, tous les élèves seraient réunis dans la cour pour écouter la lecture d’un courrier (lequel ?) et observer une minute de silence. Il a aussi été annoncé un renforcement de la sécurité avec les forces de l’ordre.


Communiqué FNEC FP-FO protection des personnels