Plus de deux mois après le déclenchement de la grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites Macron-Philippe, la FNEC FP-FO fait le constat que la résistance et la détermination des salariés restent totalement intactes.

  • Les salariés ne veulent rien lâcher :
  • comme les personnels de l’Education nationale qui ont manifesté par dizaines de milliers encore jeudi 6 février, et qui rejettent le marché de dupes de la pseudo-revalorisation proposé par Blanquer,
  • comme les enseignants et les lycéens qui s’opposent massivement à la tenue des E3C et à la liquidation du baccalauréat, malgré la répression qui fait rage devant et dans les lycées,
  • comme les enseignants-chercheurs et les étudiants qui se réunissent en Assemblées Générales, par centaines, dans les UFR, les labos, pour décider la grève et qui se donnent comme perspective : « à partir du 5 mars, les facs s’arrêtent »,
  • comme les avocats, les éboueurs, les salariés de la CARSAT et de ’énergie, …

Communiqué FNEC FP FO Retraites 17 Février RATP