« Dans le cadre de la réforme des retraites » le ministre Blanquer invite les syndicats à une parodie de
négociations, dans laquelle il propose 500 millions d’euros pour 2021 en échange d’un « calendrier précis
sur les missions des enseignants et leur évolution ».

  • 500 millions annuels, sur l’ensemble des personnels de l’Education nationale, c’est 40 euros bruts
    mensuels.
  • La réforme des retraites Macron-Philippe-Berger, c’est plusieurs centaines d’euros de pension en
    moins par mois.

Communiqué FNEC FP-FO