Face à la puissance de la grève lancée le 5 décembre pour le retrait du plan Macron-Delevoye, face aux assemblées générales qui continuent à se développer et qui appellent à reconduire la grève dans le secteur public comme dans le privé, le gouvernement multiplie les manœuvres.

Mensonges de la ministre Buzyn qui s’en prend violemment aux syndicats qui « défendent des régimes spéciaux, qui sont payés par nos impôts ».

 


0 Communiqué FNEC FP FO 9 Décembre