Snudi Force Ouvrière
Communiqué du SNUDI-FO 94

A propos de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans

Remplir les classes...
lundi 24 septembre 2012

Des collègues enseignants en maternelle ont informé le syndicat que, dans plusieurs circonscriptions, des IEN ont demandé instamment aux écoles maternelles de scolariser des enfants de moins de 3 ans actuellement sur liste d’attente.

Remplir chaque classe jusqu’à 30

Il s’agirait d’une décision du DASEN pour qui, il serait possible de remplir chaque classe de maternelle jusqu’à 30 élèves en zone banale et jusqu’à 27 en ZEP (alors que le seuil en Zone prioritaire est de 25).

Certains IEN (parfois les mêmes qui, il y a quelques mois, expliquaient que les enfants de moins de 3 ans n’avaient pas leur place à l’école) sont même allés jusqu’à dire aux collègues d’inscrire les enfants de moins de 3 ans dans les classes, quel que soit le niveau. On pourrait ainsi avoir dans une même école des enfants de 2 ans dans les GS, quelques uns dans les MS et d’autres encore dans les PS.

Ces pressions exercées sur les collègues ont suscité une vive émotion : la scolarisation des enfants en maternelle nécessite une pédagogie et une organisation adaptées à l’âge des élèves, et ceux de 2 ans doivent avoir un environnement particulièrement protégé, à moins que le but soit de transformer l’école maternelle en une garderie. Le SNUDI-FO 94 interviendra sur cette question auprès du DASEN.

Ouvrir des classes...

L’effondrement du nombre d’enfants de moins de 3 ans scolarisés dans le département est la conséquence des fermetures de postes et de la décision de ne plus les comptabiliser dans les effectifs pour les opérations de carte scolaire. A Vitry, par exemple, alors que plus de 400 enfants de moins de 3 ans étaient scolarisés il y quelques années, seuls 50 enfants le sont cette année… Scolariser les 2 ans nécessite donc l’ouverture immédiate des classes nécessaires dans les écoles maternelles et non de les affecter dans n’importe quelle classe en fonction de leur « capacité » d’accueil comme le suggèrent certains IEN !

... c’est la responsabilité du ministre

C’est la responsabilité du Ministre auquel vient de s’adresser à nouveau l’intersyndicale du Val-de-Marne (lire en pièce jointe) pour exiger de lui que les classes soient ouvertes dans les écoles du département qui sont encore dans des situations d’urgence : l’ élémentaire Cachin, la maternelle Perrault, l’élémentaire Jules Verne, l’élémentaire Joliot Curie de Vitry, l’élémentaire Joliot Curie d’Ivry, l’élémentaire Pasteur à Chevilly Larue, la maternelle Paul Vaillant Couturier et l’élémentaire Paul Vaillant Couturier à Villejuif, l’élémentaire Dunois à Boissy St Léger, l’élémentaire Politzer à Champigny.

Le SNUDI-FO invite les collègues à participer aux Réunions d’Informations syndicales qu’il organise.

Créteil, le 24 septembre 2012


Accueil | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP