Snudi Force Ouvrière
Accueil > Personnels > Directeurs > Directeurs

Directeurs

Articles de cette rubrique


Directeurs

Proposition de loi sur la direction d’école : les masques tombent ! (Directeurs)

jeudi 25 juin 2020

La proposition de loi créant la fonction de directrice ou de directeur d’école, initiée par la députée Rilhac auteure l’an dernier de l’amendement ayant tenté d’instaurer les EPSF dans la loi Blanquer, a été adoptée le 24 juin par l’Assemblée nationale.



Pétition

Nul besoin de cette proposition de loi, nul besoin d’emploi fonctionnel pour répondre aux revendications des personnels ! (Directeurs)

samedi 20 juin 2020

Une pétition intersyndicale SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SUD Education : " Nul besoin de cette proposition de loi, nul besoin d’emploi fonctionnel pour répondre aux revendications des personnels"
La pétition est également à signer en ligne :
https://direction-des-reponses-immediates.fr/?fbclid=IwAR2h2jc2HCUn7q3XivxFjBPf2E0JBa6ZI75je9tDRrATX_edQ57muZh3Ieg



Directeurs

Proposition de loi créant la fonction de directeur d’école : plus que jamais elle doit être abandonnée ! (Directeurs)

samedi 20 juin 2020

La proposition de loi créant la fonction de directeur d’école a été étudiée par la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’assemblée nationale, avant d’être soumise aux députés à partir de lundi 22 juin.
La commission a procédé à quelques modifications du projet initial qu’il convient de prendre avec prudence. En effet, rien n’empêche dès lundi un député de proposer des amendements aggravant la proposition de loi. Personne n’a oublié que les EPSF, absents du projet de loi Blanquer, avaient été introduits par un amendement de la députée Rilhac, avant d’être retirés face à la mobilisation !



Directeurs

Une nouvelle provocation : en pleine crise sanitaire, une proposition de loi pour avancer vers le statut de directeur et la mise en place d’écoles autonomes ! (Directeurs)

vendredi 15 mai 2020

Profitant de la crise sanitaire, dans le droit fil de la politique du gouvernement qui organise la territorialisation/destruction de l’école publique pour la transformer en garderie municipale et remettre en cause le statut des enseignants, plusieurs députés ont déposé une proposition de loi créant une fonction de directeur d’école qui serait un premier pas vers la création d’un statut de directeur !



Coronavirus

« Enquête déconnexion numérique » : Stop à l’accumulation des tâches pour les directeurs d ‘école ! (Directeurs)

jeudi 9 avril 2020

Le ministère a demandé le vendredi 3 avril aux directeurs d’écoles (et aux chefs d’établissements) de remplir en ligne une « enquête déconnexion numérique » pour le mardi 7 avril.
Ainsi, alors que l’aggravation des conditions de travail et l’accumulation des tâches attribuées aux directeurs d’écoles ne vont qu’en s’accentuant, le ministère a tenté d’imposer une énième enquête aux directeurs d’école. L’engagement ministériel de « geler » les enquêtes imposées aux directeurs, au lendemain du suicide de notre collègue Christine Renon, a fait long feu !



Communiqué SNUDI-FO

La répression Blanquer se poursuit : Les enseignants venus rendre hommage à Christine Renon sanctionnés financièrement ! (Directeurs)

dimanche 2 février 2020

En septembre 2019, notre collègue Christine Renon, directrice à Pantin (93), se suicidait dans son école en laissant un courrier accablant, expliquant son geste par l’accumulation des contre-réformes qui ont frappé l’école publique.
Le suicide de Christine Renon a d’ailleurs été reconnu comme imputable au service.
[...]Ce même jour, en Seine-St-Denis, dans le cadre d’un appel à la grève des organisations syndicales SNUDI-FO, SNUipp-FSU, SUD Education, CGT Educ’action, SE-UNSA, CNT et SGEN-CFDT, 4.000 personnels se réunissaient devant la DSDEN à Bobi-gny.
Or, ces enseignants - dont certains étaient même présents le 3 octobre au matin à l’enterrement de Christine Renon ! - viennent de découvrir qu’ils avaient été prélevés d’un jour de salaire pour avoir cessé le travail afin de rendre hommage à leur collègue !



Directeurs

Direction d’école : le ministère ne répond pas aux revendications urgentes des personnels… (Directeurs)

vendredi 31 janvier 2020

Le mardi 28 janvier, le SNUDI-FO a participé au groupe de travail sur la « direction d’école » au ministère, faisant suite au bilan du questionnaire envoyé aux directeurs d’école au mois de novembre dernier.
En préambule de cette réunion, le SNUDI-FO est intervenu pour dénoncer « l’utilisation par le gouvernement de l’émoi suscité par le suicide de notre collègue Christine Renon dans le but de remettre en place le projet d’un statut de directeur ».



Direction d’école

Les directeurs ne veulent pas d’un statut, ils veulent plus de temps de décharge, une aide administrative, une amélioration financière et un réel allègement des tâches ! (Directeurs)

mercredi 8 janvier 2020

Le SNUDI-FO a pris connaissance des réponses des directeurs d’école au questionnaire qui leur avait été envoyé par le ministère en novembre.
Le SNUDI-FO n’était pas demandeur d’un tel questionnaire mais au contraire de la satisfaction immédiate des revendications sur la direction d’école, qui sont connues depuis de nombreuses années. D’autre part, ce procédé conduisait à limiter la problématique de la direction d’école aux seuls directeurs, alors qu’elle concerne tous les enseignants. Par ailleurs, le SNUDI-FO continue d’exiger la tenue d’instances (CTSD et CHSCT) dans tous les départements pour que les syndicats puissent défendre les conditions de travail, les revendications et les moyens mis en oeuvre pour la direction.



Communiqué intersyndical

Oui à la satisfaction des revendications pour les directions d’école ! Non au statut hiérarchique de directeur/directrice et aux regroupements d’écoles ! (Directeurs)

jeudi 28 novembre 2019

Le suicide de Christine Renon, l’émoi, la colère et les mobilisations provoquées par ce geste ont mis en exergue l’aggravation des conditions de travail des enseignant-e-s, et en particulier pour les directions d’école.
Le ministre a ainsi décidé de lancer un questionnaire à destination des 45.000 directeurs/directrice et de les inviter à des réunions avec leurs IEN… Le ministre ne serait-il pas informé des revendications pour les directions d’école ni des discus-sions déjà engagées entre son administration et les organisations syndicales depuis plusieurs années ?



Directeurs

Enseignants non remplacés, formations annulées, conditions de travail dégradées… ça suffit ! Le ministre doit demander aux recteurs de procéder au recrutement sur la liste complémentaire ! (Directeurs)

jeudi 28 novembre 2019

Dans nombre de départements, le manque de remplaçants aboutit à une situation insupportable. Les absences non remplacées de personnels en congé se multiplient, les classes des collègues présents sont surchargées, les conditions de travail des enseignants et les conditions d’apprentissage des élèves sont dégradées comme jamais : la continuité du service public n’est plus assurée avec des collègues non remplacés pendant des semaines ! Faute de remplaçants, le SMA a même été mis en place dans une école d’une commune du Puy-de-Dôme avec l’accord de l’IA : jusqu’où iront-ils ?



Accueil | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP