Snudi Force Ouvrière
Accueil > Personnels > Directeurs > Directeurs

Directeurs

Articles de cette rubrique


Communiqué SNUDI-FO

La répression Blanquer se poursuit : Les enseignants venus rendre hommage à Christine Renon sanctionnés financièrement ! (Directeurs)

dimanche 2 février 2020

En septembre 2019, notre collègue Christine Renon, directrice à Pantin (93), se suicidait dans son école en laissant un courrier accablant, expliquant son geste par l’accumulation des contre-réformes qui ont frappé l’école publique.
Le suicide de Christine Renon a d’ailleurs été reconnu comme imputable au service.
[...]Ce même jour, en Seine-St-Denis, dans le cadre d’un appel à la grève des organisations syndicales SNUDI-FO, SNUipp-FSU, SUD Education, CGT Educ’action, SE-UNSA, CNT et SGEN-CFDT, 4.000 personnels se réunissaient devant la DSDEN à Bobi-gny.
Or, ces enseignants - dont certains étaient même présents le 3 octobre au matin à l’enterrement de Christine Renon ! - viennent de découvrir qu’ils avaient été prélevés d’un jour de salaire pour avoir cessé le travail afin de rendre hommage à leur collègue !



Directeurs

Direction d’école : le ministère ne répond pas aux revendications urgentes des personnels… (Directeurs)

vendredi 31 janvier 2020

Le mardi 28 janvier, le SNUDI-FO a participé au groupe de travail sur la « direction d’école » au ministère, faisant suite au bilan du questionnaire envoyé aux directeurs d’école au mois de novembre dernier.
En préambule de cette réunion, le SNUDI-FO est intervenu pour dénoncer « l’utilisation par le gouvernement de l’émoi suscité par le suicide de notre collègue Christine Renon dans le but de remettre en place le projet d’un statut de directeur ».



Direction d’école

Les directeurs ne veulent pas d’un statut, ils veulent plus de temps de décharge, une aide administrative, une amélioration financière et un réel allègement des tâches ! (Directeurs)

mercredi 8 janvier 2020

Le SNUDI-FO a pris connaissance des réponses des directeurs d’école au questionnaire qui leur avait été envoyé par le ministère en novembre.
Le SNUDI-FO n’était pas demandeur d’un tel questionnaire mais au contraire de la satisfaction immédiate des revendications sur la direction d’école, qui sont connues depuis de nombreuses années. D’autre part, ce procédé conduisait à limiter la problématique de la direction d’école aux seuls directeurs, alors qu’elle concerne tous les enseignants. Par ailleurs, le SNUDI-FO continue d’exiger la tenue d’instances (CTSD et CHSCT) dans tous les départements pour que les syndicats puissent défendre les conditions de travail, les revendications et les moyens mis en oeuvre pour la direction.



Communiqué intersyndical

Oui à la satisfaction des revendications pour les directions d’école ! Non au statut hiérarchique de directeur/directrice et aux regroupements d’écoles ! (Directeurs)

jeudi 28 novembre 2019

Le suicide de Christine Renon, l’émoi, la colère et les mobilisations provoquées par ce geste ont mis en exergue l’aggravation des conditions de travail des enseignant-e-s, et en particulier pour les directions d’école.
Le ministre a ainsi décidé de lancer un questionnaire à destination des 45.000 directeurs/directrice et de les inviter à des réunions avec leurs IEN… Le ministre ne serait-il pas informé des revendications pour les directions d’école ni des discus-sions déjà engagées entre son administration et les organisations syndicales depuis plusieurs années ?



Directeurs

Enseignants non remplacés, formations annulées, conditions de travail dégradées… ça suffit ! Le ministre doit demander aux recteurs de procéder au recrutement sur la liste complémentaire ! (Directeurs)

jeudi 28 novembre 2019

Dans nombre de départements, le manque de remplaçants aboutit à une situation insupportable. Les absences non remplacées de personnels en congé se multiplient, les classes des collègues présents sont surchargées, les conditions de travail des enseignants et les conditions d’apprentissage des élèves sont dégradées comme jamais : la continuité du service public n’est plus assurée avec des collègues non remplacés pendant des semaines ! Faute de remplaçants, le SMA a même été mis en place dans une école d’une commune du Puy-de-Dôme avec l’accord de l’IA : jusqu’où iront-ils ?



Direction

Le SNUDI-FO s’adresse au ministre (Directeurs)

vendredi 15 novembre 2019

Monsieur le Ministre,
Vous avez annoncé par un communiqué de presse du 13 novembre de « premières mesures visant à alléger et simplifier le travail des directeurs d’école » dans le prolongement de vos annonces au comité technique ministériel de ce même jour.
Ces annonces font suite au questionnaire et aux réunions de directeur avec leurs supérieurs hiérarchiques que vous organisez dans les départements. Le SNUDI-FO vous rappelle tout d’abord qu’il n’acceptera pas que ce « grand débat » débouche sur des propositions telles que la création d’un statut de directeur ou de regroupement d’établissements de type EPEP ou EPSF, que vous avez été contraints de retirer de votre projet de loi sur l’école de la confiance face à la mobilisation.



Direction

Alors que les personnels exigent des réponses immédiates, le Ministre répond par l’élaboration d’un questionnaire et la mise en place d’un « grand débat » ! De qui se moque-t-il ? (Directeurs)

jeudi 31 octobre 2019

Le SNUDI-FO a été reçu au ministère le 22 octobre sur la question de la direction d’école. Le suicide de notre collègue Christine Renon, et la lettre qu’elle a laissée, ont en effet mis en exergue les conditions de travail inacceptables des directeurs d’école.



Le ministre utilise le suicide de Christine Renon pour imposer les EPEP et le statut de directeur : honteux et inacceptable ! (Directeurs)

jeudi 3 octobre 2019

L’ensemble de la profession exprime ce 3 octobre son émotion suite au suicide de Christine Renon, mais aussi sa colère et son indignation.



Groupe de « travail » ministériel sur la direction d’école

L’amélioration de la situation des directeurs est incompatible avec la loi Blanquer qui vise à les supprimer (Directeurs)

mardi 9 avril 2019

Le retrait de la loi BLANQUER et ses EPSF est un préalable à l’ouverture de réelles discussions sur l’amélioration de la condition des directeurs d’école.



Projet de loi Blanquer

De qui se moque le ministre ? (Directeurs)

A la veille de la grève massive le 4 avril pour le retrait de son projet de loi, Blanquer écrit une lettre aux directeurs et convoque un Groupe de Travail sur la direction d’école !
mercredi 3 avril 2019

Alors que le 4 avril la grève s’annonce massive avec des milliers d‘écoles fermées pour le retrait du projet de loi « École de la confiance » et en particulier pour le maintien des directeurs d’école dont l’existence est menacée par la création des EPSF qui transfère leur fonction sur les chefs d’établissement, le ministre convoque le 9 avril une réunion de concertation sur « les directeurs d’écoles ».



Accueil | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP