Snudi Force Ouvrière

Articles les plus récents


Articles les plus récents


MOTION ADOPTEE PAR LE BUREAU NATIONAL DU SNUDI-FO des 26 et 27 mai en préambule à ses travaux

jeudi 26 mai 2016
Alors que la grève pour le retrait du projet de loi EL KHOMRI s’étend dans le pays, le BN du SNUDI-FO apporte son plein et entier soutien aux salariés des raffineries en grève illimitée confrontés aux provocations et à la répression du gouvernement, qui persiste à utiliser la force pour faire passer son (...)


Communiqué FNEC FP-FO du 12 mai 2016

Tous en grève le 17 mai :
Organisons les AG pour décider de la reconduction

jeudi 12 mai 2016
Pour l’abandon du projet de loi « travail » Contre le 49 - 3, déni de démocratie inacceptable

Depuis deux mois, les salariés du secteur privé et du secteur public, avec les syndicats FO, CGT, Solidaires, FSU et les organisations UNEF, UNL, FIDL, sont mobilisés pour le retrait du projet de loi « travail », notamment lors des journées de grève interprofessionnelle le 31 mars et le 28 avril.



ISSR pour les Titulaires-remplaçants

Jugement du TA de Clermont-Ferrand :
le logiciel ARIA ne peut s’opposer aux droits des PE

vendredi 15 avril 2016

Saisi par une PE de Haute-Loire, avec l’aide du SNUDI-FO, le tribunal administratif de Clermont-Ferrand dans un jugement du 18 février 2016, vient de condamner le ministère de l’Education nationale.



Maternelles

Carnet de suivi des élèves en maternelle :
Un nouveau dispositif contre le statut …

vendredi 8 avril 2016

Le 15 octobre 2015, rappelons que la ministre a fait adopter au CSE, grâce à l’arrivée in extrémis de la représentante du MEDEF, le décret relatif à l’évaluation des élèves. FO a voté contre ce décret.



Remplacements

La cote d’alerte est dépassée

jeudi 7 avril 2016
Les postes de remplaçants victimes de la Refondation Depuis quelques jours, une campagne, alimentée par une enquête de la FCPE, pointe le problème du remplacement que le SNUDI-FO dénonce depuis des années. Manque de postes oblige dans les départements, les DASEN sacrifient en premier les postes de (...)


Retrait du projet de loi El Khomri

La grève interprofessionnelle jusqu’au retrait est à l’ordre du jour.

jeudi 7 avril 2016
Le 31 mars, dans toute la France, 1,2 million de salariés et jeunes, dans plus de 242 villes, ont démontré leur détermination à faire retirer le projet de loi Travail. Dans le cadre de la grève interprofessionnelle à l’appel de FO, CGT, FSU et Solidaires avec l’UNEF, la FIDL et l’UNL, 30 000 personnes (...)


Pré rentrée

Aucune demi-journée supplémentaire n’est due au titre d’une prétendue deuxième journée de pré rentrée qui n’existe pas

vendredi 1er avril 2016

Dans les Bouches-du-Rhône, le Pas de calais, la Somme … les DASEN tentent d’imposer deux demi-journées supplémentaires en plus des 108h annualisées au prétexte d’une « deuxième journée de pré rentrée ». A chaque fois, les DASEN, voire le recteur, justifient cette exigence, hors obligation réglementaire de services, par la nécessité de formation commune école/collège pour la mise en place des nouveaux programmes du cycle CM/6ème de la loi de Refondation.



APPEL DU BUREAU NATIONAL des 24 et 25 mars 2016

Le projet de loi El Khomri dite «  Loi Travail  » est une attaque contre tous les salariés et futurs salariés :
il doit être retiré !

vendredi 25 mars 2016

Le 31 mars, FO, CGT, FSU, Solidaires et les organisations étudiantes et lycéennes UNEF, FIDL et UNL appellent à la grève interprofessionnelle.



L’inversion de la hiérarchie des normes appliquées au statut des PE

Le DASEN pourrait déroger aux 36 semaines de classes

vendredi 11 mars 2016

La ministre présente au CTM du 14 mars et au CSE du 17 mars un projet de décret qui autorise des « adaptations à l’organisation de la semaine scolaire dérogeant aux dispositions de l’article D 521-10 du code de l’éducation (…) ».



Résultat des permutations

une catastrophe (malheureusement) prévisible

vendredi 11 mars 2016

Cette année, Sur les 16 482 demandes de changements de département pour la rentrée 2016, seules 3 948 ont obtenu satisfaction, soit un taux de 23,95 % (21,67 % l’an passé). Si on revient 10 ans en arrière, le taux de satisfaction des
permutations était de 42,74 % (soit presque deux fois plus). Quand cela va-t-il cesser ?


Accueil | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP